Voix canadiennes originales, histoires canadiennes originales : Téléfilm Canada et le Fonds des talents dévoilent les 18 projets finalistes du Programme de production à micro-budget

Montréal, 25 mai 2017 – Téléfilm Canada et le Fonds des talents annoncent les projets finalistes de langue française et anglaise — 14 longs métrages et quatre projets web — du Programme de production à micro-budget financé par le Fonds des talents. Ceux-ci proviennent de toutes les régions du pays.

Le Fonds des talents, un fonds de dons privés, a une fois de plus contribué de manière importante au Programme, grâce notamment à ses principaux partenaires, Bell Média et Corus Entertainment, de même qu’aux nombreux autres donateurs, qu’il s’agisse d’entreprises ou de particuliers.

« À l’heure où le Fonds des talents célèbre son cinquième anniversaire, ce dont je suis le plus fier est que notre appui au Programme de production à micro-budget a permis à des talents de tous les coins du pays de rayonner », a déclaré Hartley T. Richardson, président du comité consultatif du Fonds des talents. « Je suis heureux de la diversité et de la représentation que reflète la cohorte de cette année. Les 18 projets sélectionnés confirment en outre que les créateurs du Canada ont des histoires vraiment originales à partager non seulement avec les Canadiens, mais avec les auditoires du monde entier. »

D’ajouter Carolle Brabant, directrice générale de Téléfilm Canada : « Au cours des quatre dernières années, le Programme de production à micro-budget a soutenu des créateurs incroyablement talentueux de toutes les régions du pays, qui ont ensuite conquis les auditoires et dont le travail a été encensé, chez nous comme à l’étranger. Et maintenant, leurs deuxièmes projets commencent à voir le jour, un autre indicateur du succès de ce programme.

« Encourager la diversité est au cœur de la mission de Téléfilm, et je suis ravie de voir que les 18 projets choisis cette année offrent une plus grande diversité de voix et d’histoires que jamais, un nombre important des projets sélectionnés étant par exemple produits, réalisés ou écrits par des femmes. Cela me fait réellement chaud au cœur de savoir que l’avenir de la culture canadienne est entre de si bonnes mains. »

Karine Vanasse, ambassadrice du Fonds des talents, a en outre ajouté : « Je suis très fière d’être l’ambassadrice du Fonds des talents et de contribuer à son rôle essentiel qui est de favoriser l’épanouissement de la prochaine génération de créateurs canadiens. Le Fonds des talents leur donne confiance en eux et, bien entendu, le financement dont ils ont besoin pour raconter, à leur façon, des histoires originales. Les finalistes de cette année donnent un avant-goût de ce que l’avenir réserve à la culture canadienne, et j’encourage tout le monde à investir dans ce brillant avenir en visitant le www.lefondsdestalents.ca. »

Au sujet du Programme de production à micro-budget
Il s’agit de la cinquième série annuelle de projets sélectionnés en vertu du Programme de production à micro-budget financé par le Fonds des talents. Ce programme appuie les cinéastes émergents et les créateurs de contenu web qui désirent produire leur premier long métrage ou projet web, en misant principalement sur l’utilisation des plateformes numériques et sur leur potentiel de diffusion des projets et d’engagement des auditoires.

Le programme est constitué de trois volets : la composante principale, la composante autochtone et la composante des Communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM). Cette année, deux projets de long métrage et un projet web ont été choisis pour la composante autochtone, et un projet de long métrage a été sélectionné pour la composante CLOSM.

Au sujet du Fonds des talents
Le Fonds des talents aide l’industrie cinématographique à diversifier ses sources de financement et à promouvoir ses succès. Guidé par un comité consultatif formé de leaders du milieu des affaires et du domaine communautaire, le Fonds soutient principalement la découverte et la progression de la carrière des talents émergents de l’industrie audiovisuelle canadienne. Grâce à ses principaux partenaires, Bell Média et Corus Entertainment, et à plusieurs fondations et particuliers, le Fonds a recueilli à ce jour 15 millions de dollars.

Un programme qui donne des résultats
Plus d’une quarantaine d’établissements de formation et de coopératives de cinéma de l’ensemble du pays se sont associés au Programme, recommandant à Téléfilm des projets de cinéastes émergents prometteurs. Depuis quatre ans, le Programme a soutenu 73 premiers projets, y compris ceux de cette année.

Téléfilm tient à remercier le partenaire promotionnel du Programme de production à micro-budget, imagineNATIVE Film + Media Arts Festival, de même que Technicolor qui, une fois de plus, offre gratuitement aux finalistes l’encodage à des fins de distribution numérique.

Projets sélectionnés par le Programme de production à micro-budget en 2017-2018

  • Dawn, Her Dad, and the Tractor, Shelley Thompson (réalisatrice, scénariste, productrice), Lynn Matheson (productrice), Nouvelle-Écosse, partenaire : Creative Women Workshops Association
  • Della & Goliath, Heather Hatch (réalisatrice, productrice), Helen Knott (scénariste), Alberta, partenaire : FAVA (Film and Video Arts Society Alberta)
  • Entropic, Robert W. Gray (réalisateur, scénariste, producteur), Jon Dewar et Matt Rogers (producteurs), Nouveau-Brunswick, partenaire : New Brunswick Filmmakers’ Co-operative
  • Fall Back Down, SB Edwards (réalisatrice, scénariste), Cera Ziegler (productrice), Colombie-Britannique, partenaire : Cineworks Independent Filmmakers Society
  • Gratteux, Renaud Lessard, Jonathan Beaulieu-Cyr (réalisateurs, scénaristes, producteurs), Ariane Falardeau St-Amour, Fanny Forest (productrices), Québec, partenaire : Mel Hoppenheim School of Cinema, Université Concordia
  • Homecoming, BJ Verot (réalisateur, scénariste, producteur), Ken Janssens (scénariste), Brad Crawford (producteur), Manitoba, partenaires : Winnipeg Film Group, On Screen Manitoba
  • Honeymoon, Samuel Plante (réalisateur, scénariste), Josh Ary (producteur), Ontario, partenaire : Université Ryerson
  • How to Bee, Naomi Mark (réalisatrice, scénariste, productrice), Vivian Belik (productrice), Yukon, partenaire : Yukon Film Society
  • Miranda?, Sophie Bédard Marcotte (réalisatrice, scénariste), Caroline Galipeau (productrice), Québec, partenaire : Spira
  • P6HUT, format web, Supinder Wraich (réalisatrice, scénariste), Matt Power (producteur), Ontario, partenaire : ReelWorld Film Festival
  • Pass Through, Jessie Anthony (réalisatrice, scénariste), April Johnson (productrice), Colombie-Britannique, partenaire : Bosa Centre for Film and Animation, Université Capilano
  • Pour mieux t’aimer, Denise Bouchard (scénariste, réalisatrice), Gilles Doiron (réalisateur, producteur), Nouveau-Brunswick, partenaire : New Brunswick Filmmakers’ Co-operative
  • Quand l’amour se creuse un trou, Ara Ball (réalisateur, scénariste), Kacim Steets (producteur), Québec, partenaire : Main Film
  • Réservoir, Kim St-Pierre (réalisatrice), Isabelle Pruneau-Brunet (scénariste), Julie Groleau (productrice), Québec, partenaire : L’inis (Institut national de l’image et du son)
  • Scattered & Small, Melanie Oates (réalisatrice, scénariste), Chris Hatcher (producteur), Terre-Neuve-et-Labrador/Ontario, partenaire : NIFCO (Newfoundland Independent Filmmakers Co-operative)
  • The Warden, format web, Roxann Whitebean (réalisatrice, scénariste), Trudy Stewart (productrice), Québec et Saskatchewan, partenaire : National Screen Institute – Canada
  • Tokens, format web, Winnifred Jong (réalisatrice, scénariste, productrice), Trinni Franke (productrice), Ontario, partenaire : Creative Women Workshops Association
  • Wharf Rats, format web, Jason Arsenault (réalisateur), Robbie Caruthers, Dennis Trainor et Errol Richardson (scénaristes), Jenna MacMillan (productrice), Île-du-Prince-Édouard, partenaire : Island Media Arts Cooperative

 À propos de Téléfilm Canada — Du talent. À portée de vue.
Célébrant son 50e anniversaire en 2017, Téléfilm est vouée à la réussite de l’industrie audiovisuelle canadienne sur les plans culturel, commercial et industriel. Par l’entremise de différents programmes de financement et de promotion, Téléfilm appuie des entreprises dynamiques et des créateurs de talent ici et à l’international. De plus, Téléfilm formule des recommandations auprès du ministère du Patrimoine canadien concernant la certification de coproductions audiovisuelles régies par des traités, et elle administre les programmes du Fonds des médias du Canada. Lancé en 2013, le Fonds des talents recueille des dons privés qui servent principalement à soutenir les talents émergents. Visitez telefilm.ca et suivez-nous sur Twitter à twitter.com/telefilm_canada et Facebook au facebook.com/telefilmcanada.fr.

-30-

Renseignements pour les médias :
Andrea Archibald, directrice déléguée, Communications, Téléfilm Canada
(514) 283-0838, poste 2047 ou 1-800-567-0890
andrea.archibald@telefilm.ca