ALGÉRIE (République Algérienne démocratique et populaire)

Accord sur les relations cinématographiques entre le gouvernement du Canada et le gouvernement de la République Algérienne Démocratique et Populaire

MÉDIA
Projets de toutes longueurs et de tous formats incluant l’animation et les documentaires, produits sur pellicule, bande magnétoscopique ou vidéodisque, pour distribution en salle, à la télévision, par vidéocassettes, vidéodisques ou tout autre  moyen de distribution.

PARTICIPATION MINIMALE
Bipartite : 30 %
Multipartite : 20 %

LIEU DE TOURNAGES ET INTERPRÈTES – TRAVAUX DE LABORATOIRE – DOUBLAGE ET/OU SOUS-TITRAGE

Le tournage en studio s’effectue dans l’un ou l’autre des deux pays coproducteurs. Le tournage en décors naturels extérieurs ou intérieurs, dans un pays qui ne participe pas à la coproduction, peut être autorisé si le scénario ou l’action de l’oeuvre cinématographique l’exige et si des techniciens du Canada et de l’Algérie participent au tournage.

Les réalisateurs des oeuvres cinématographiques ainsi que les techniciens et interprètes participant à la réalisation, doivent être de nationalité algérienne ou canadienne, ou résidents en Algérie ou résidents permanents au Canada.

La participation d’interprètes autres que ceux visés au paragraphe I peut être admise, compte tenu des exigences de l’oeuvre cinématographique après entente entre les autorités compétentes des deux pays.

Chaque oeuvre cinématographique doit comporter deux versions, l’une en français ou anglais, l’autre en arabe. Ces versions peuvent comprendre des dialogues dans une autre langue lorsque le scénario l’exige. La version française et/ou anglaise sera entreprise au Canada et la version arabe en Algérie.

 

Veuillez noter que ce résumé n’est qu’un outil de référence et que vous devez vous conformer au texte complet du ou des traités applicables (voir lien ci-dessus) ainsi qu’aux Principes directeurs pour les coproductions audiovisuelles de Téléfilm Canada.

Prêt à coproduire?

Démarrer