Lumière sur le phénomène des « hubs créatifs »

Télécharger

Contexte : Dans le contexte de la politique pour un Canada Créatif visant à soutenir les industries créatives, une initiative consiste à investir dans les espaces culturels dédiés aux « artistes, entrepreneurs culturels et organismes » propices au développement et à la collaboration. Selon cette politique, un tel lieu porte le nom de hubs créatifs et a pour vocation de favoriser le développement des compétences entrepreneuriales, la création, la collaboration et l’innovation.

Cette étude exploratoire investigue la tendance émergente organisationnelle des hubs créatifs en vue de saisir leur potentiel impact positif sur l’industrie et les éventuelles opportunités stratégiques. L’élaboration d’une banque de données a recensé 55 organisations, principalement québécoises, considérées appartenir aux écosystèmes créatifs. Les tendances observées révèlent des réseaux de parties prenantes qui se distinguent selon leur vocation commerciale, sociale, artistique et culturelle.

À travers cette typologie, se dégage une définition du hub créatif. Sa valeur ajoutée se révèle d’une part, dans son positionnement stratégique, à la jonction des sphères commerciales, sociales et artistiques. D’autre part, elle se révèle dans sa capacité structurelle à capitaliser sur les externalités positives de manière à rehausser la valeur marchande des produits culturels et artistiques.

Firme de recherche : Rapport d’étude préparé par Marie-Odile Duchesneau et Guillaume Déziel

Financement de l’étude : Financée par Téléfilm Canada