14 jours 12 nuits écrit par Marie Vien et réalisé par Jean-Philippe Duval représentera le Canada dans la course pour l’Oscar du Meilleur film international 2021

Montréal, le 19 décembre 2020Pour faire suite à l’annonce d’hier, Téléfilm Canada confirme que 14 jours 12 nuits, réalisé par Jean-Philippe Duval, d’après une idée originale et un scénario de Marie Vien et produit par Antonello Cozzolino, représentera le Canada dans le cadre du processus de nomination pour le Meilleur film international de la 93e cérémonie des Oscars, qui se déroulera le 25 avril 2021. Distribué au Canada par Les Films Séville, une filiale d’eOne, et par WaZabi Films à l’international, 14 jours 12 nuits est disponible via Super Écran, Crave, ainsi que plusieurs plateformes de vidéo sur demande.

« L’année 2020 aura définitivement amené son lot de chamboulements, de surprises et de défis. Mais une chose est certaine, la quantité de films canadiens de qualité ne manque pas, et avec 14 jours 12 nuits nous en avons, encore une fois, la preuve et nous sommes certains que les membres de l’Academy seront séduits par ce superbe film. Une aventure extraordinaire débute et c’est le moment de se rallier! » a déclaré Christa Dickenson, directrice générale de Téléfilm Canada.

« Que 14 jours 12 nuits se retrouve dans la course aux Oscars est un immense honneur non seulement pour moi et toute l’équipe, mais surtout une occasion unique de porter des valeurs de paix et de réconciliation vers un plus large public possible. Les meurtrissures de guerre blessent l’humain dans sa chair, et de savoir ce film reconnu comme un moyen privilégié de porter l’espoir me rend fier de notre cinématographie nationale forte et rassembleuse » a déclaré Jean-Philippe Duval, réalisateur.

Synopsis du film
14 jours 12 nuits nous emmène dans l’univers d’Isabelle Brodeur (Anne Dorval), une océanographe qui s’envole vers le Vietnam, pays d’origine de sa fille adoptive Clara. Son pèlerinage la mène à la rencontre de la nourrice de Clara, qui lui confie qu’elle peut entrer en contact avec sa mère biologique. Isabelle retrace ainsi Thuy Nguyen (Leanna Chea), qui travaille comme guide touristique pour une agence de voyages à Hanoï. Tiraillée entre la peur et un désir viscéral de rencontrer cette femme, Isabelle s’inscrit à un tour guidé privé offert par Thuy. Dans cette escapade routière d’une beauté saisissante, Isabelle découvre le pays de sa fille à travers les yeux de la femme qui lui a donné la vie. Sur le chemin, les deux femmes finissent par se révéler l’une à l’autre. 14 jours 12 nuits traite de l’influence des traditions, de l’identité, de la perte et du pardon, et raconte l’histoire d’une amitié extraordinaire entre deux femmes unies par l’amour qu’elles ont pour un même enfant.

Notes biographiques de Jean-Philippe Duval
Jean-Philippe Duval signe depuis 2012 la réalisation de la série à succès Unité 9 diffusée à la SRC. Cette série, écrite par Danielle Trottier et produite par Aetios, marque un retour à la réalisation télévisuelle pour lui. Cette série lui a valu le Gémeaux de la meilleure réalisation : série dramatique annuelle en 2015, 2016 et 2018. Il a également réalisé la série Ni plus ni moi écrite par Sylvie Bouchard et diffusée sur Série+ et les quatre saisons de la télésérie États Humains. Il a également conceptualisé, coréalisé et

coproduit la série télé Martin sur la route avec le coloré chef du Pied de Cochon, Martin Picard (série plusieurs fois nommée aux Gémeaux). On lui doit plusieurs documentaires dont La vie a du charme, Lumière des oiseaux, (nomination meilleur documentaire aux Jutra et prix Gémeaux de la meilleure direction photo), Les réfugiés de la planète bleue (gagnant de nombreux prix internationaux), L’Odyssée Baroque, École de danse et Marché Jean-Talon (Gémeaux de la meilleure série documentaire). En cinéma, Jean-Philippe Duval a scénarisé et réalisé le long métrage Dédé, à travers les brumes, sur la vie et l’œuvre du chanteur des Colocs, André Dédé Fortin. Il a également coscénarisé avec Alexis Martin et réalisé Matroni et moi, adaptation de la pièce de théâtre éponyme, remarqué pour sa forme originale et bédéesque.

Pour l’instant, 91 pays ont soumis leur candidature pour le meilleur film international, dont la coproduction Côte d’Ivoire-France-Canada-Sénégal La nuit des Rois de Philippe Lacôte, présentée par la Côté d’Ivoire. L’an passé 93 pays ont soumis un film.

Le Canada dans la catégorie du Meilleur film international (anciennement Meilleur film en langue étrangère) des Oscars
Dans l’histoire des Oscars, huit films canadiens se sont retrouvés en nomination officielle dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère : en 2013, Rebelle de Kim Nguyen; en 2012, Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau et In Darkness d’Agnieszka Holland (une coproduction minoritaire avec la Pologne et l’Allemagne); en 2011, Incendies de Denis Villeneuve; et, en 2007, Water de Deepa Mehta. Trois films de Denys Arcand ont également été nommés : Le Déclin de l’empire américain en 1987, Jésus de Montréal en 1990 et Les Invasions barbares en 2004, le seul film canadien à avoir remporté la statuette dans cette catégorie.

Processus de sélection pour la catégorie du Meilleur film international
Téléfilm Canada coordonne et préside le comité de sélection pancanadien sans toutefois avoir le droit de vote. Ce dernier est composé d’une vingtaine de délégués qui représentent les principaux organismes gouvernementaux et les associations de l’industrie cinématographique nationale. Ce jury est responsable de choisir le film qui représentera le Canada auprès de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, qui n’accepte qu’un seul film par pays pour la catégorie du Meilleur film international. Le film soumis doit avoir été produit à l’extérieur des États-Unis dans une autre langue que l’anglais et avoir été à l’affiche pendant sept jours consécutifs dans son propre pays entre le 1er octobre 2019 et le 31 décembre 2020. Une courte liste de 10 films choisis parmi l’ensemble des films reçus sera révélée le 9 février 2021. Parmi ceux-ci, cinq titres seront officiellement mis en nomination le 15 mars 2021.

La pandémie mondiale sans précédent de coronavirus/COVID-19 a entraîné la fermeture des salles de cinéma commerciales dans le monde entier.  Jusqu’à nouvel ordre et pour la 93e édition des Oscars uniquement, les films sélectionnés par les pays qui avaient une sortie en salle prévue au préalable mais qui sont initialement disponibles par l’intermédiaire d’un service commercial de distribution en streaming ou de vidéo à la demande réputé peuvent se qualifier dans la catégorie du Meilleur film international.

Plus d’information sur les règlements de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences

À propos de Téléfilm Canada
Téléfilm est vouée à la réussite de l’industrie audiovisuelle canadienne sur les plans culturel, commercial et industriel. Par l’entremise de différents programmes de financement et de promotion, Téléfilm appuie des entreprises dynamiques et des créateurs de talent ici et à l’international. De plus, Téléfilm formule des recommandations auprès du ministère du Patrimoine canadien concernant la certification des coproductions audiovisuelles régies par des traités, et elle administre les programmes du Fonds des médias du Canada. Lancé en 2012, le Fonds des talents accepte des dons privés qui servent principalement à soutenir les talents émergents. Visitez telefilm.ca et suivez-nous sur Twitter à twitter.com/telefilm_canada et Facebook à facebook.com/telefilmcanada.

 

Personne-ressource pour les médias :

Andréane Leblanc
Conseillère, relations publiques – marché francophone
Téléfilm Canada
andreane.leblanc@telefilm.ca
438-469-1204

Sophie Bilodeau
Director, Communications
Les Films Séville
514-978-3890
sbilodeau@filmsseville.com