Antigone de Sophie Deraspe représentera le Canada dans la course pour l’Oscar du Meilleur film international 2020

Montréal, le 20 septembre 2019 — C’est Antigone de la scénariste et réalisatrice Sophie Deraspe qui représentera le Canada dans la course pour le Meilleur film international (anciennement Meilleur film en langue étrangère) de la 92e cérémonie des Oscars, qui se déroulera le 9 février 2020.

« Nous sommes extrêmement fiers du calibre et de la qualité des 16 films qui ont été soumis au comité cette année et aussi de pouvoir souligner que neuf d’entre eux sont réalisés ou coréalisés par des femmes » a déclaré Christa Dickenson, directrice générale de Téléfilm Canada. « La priorité pour nous aujourd’hui est de célébrer et d’encourager l’équipe d’Antigone qui se lance dans la trépidante course à l’Oscar du Meilleur film international. C’est une occasion unique de faire rayonner le talent canadien à l’international et nous sommes heureux d’être leur partenaire de première ligne pour les soutenir dans cette grande aventure. »

« Amener Antigone dans la course aux Oscars est non seulement un honneur immense mais j’en fais aussi un devoir d’empathie, d’art et d’intégrité, des valeurs que notre cinéma sait si bien porter » a déclaré Sophie Deraspe, scénariste et réalisatrice.

Présenté en première mondiale à TIFF, ce cinquième long métrage de la cinéaste québécoise a marqué les esprits au point de remporter le prestigieux prix du Meilleur film canadien de cette 44e édition. Produit par Marc Daigle de la Corporation ACPAV avec Isabelle Couture, productrice associée et distribué par Maison 4:3, le film est écrit et réalisé par Sophie Deraspe qui assure également la direction de la photographie. Le rôle-titre est interprété par Nahéma Ricci aux côtés de Nour Belkhiria, Rachida Oussaada, Antoine Desrochers, Rawad El-Zein, Paul Doucet, Hakim Brahimi, Jean-Sébastien Courchesne et Benoit Gouin. Antigone prend l’affiche le 8 novembre au Québec.

Pour l’instant, 61 pays ont déjà soumis leur candidature pour le meilleur film international, dont la coproduction France-Qatar-Allemagne-Canada-Palestine-Turquie
It Must Be Heaven d’Elia Suleiman, présentée par la Palestine, et la candidature cubaine A Translator de Rodrigo Barriuso et Sebastián Barriuso (par une coentreprise Cuba-Canada). 

Notes biographiques de Sophie Deraspe
Ce sont les arts visuels et la littérature qui ont conduit Sophie Deraspe vers le cinéma. En tant que directrice photo et/ou réalisatrice, elle fait plusieurs incursions dans le documentaire avant de réaliser un premier long métrage de fiction, Rechercher Victor Pellerin (2006), qui joue avec les codes du réel. Fort d’un succès critique et de multiples projections à travers le monde, le travail de Sophie se poursuit avec la réalisation en 2009 d’un deuxième long métrage, tout aussi empreint de réalisme, Les signes vitaux. Depuis sa nomination aux Tiger Awards à Rotterdam, Les signes vitaux a été primé 15 fois dans une trentaine de festivals internationaux. Au Québec, il a été finaliste pour le Jutra du Meilleur film. Sophie sort en 2015 le film de fiction Les Loups, prix FIPRESCI de la critique internationale à Turin, ainsi qu’un premier long métrage documentaire Le profil Amina, en compétition officielle au festival de Sundance. Antigone est son cinquième long métrage.

Synopsis du film
En aidant son frère à s’évader de prison, Antigone confronte les autorités : la police, le système judiciaire et pénal ainsi que le père d’Hémon, son petit ami. L’adolescente brillante au parcours jusque-là sans tache voit l’étau se resserrer sur elle. Mais à la loi des hommes, elle substitue son propre sens de la justice, dictée par l’amour et la solidarité.

Le Canada dans la catégorie du Meilleur film international (anciennement Meilleur film en langue étrangère) des Oscars
Dans l’histoire des Oscars, huit films canadiens se sont retrouvés en nomination officielle dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère : en 2013, Rebelle de Kim Nguyen; en 2012, Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau et In Darkness d’Agnieszka Holland (une coproduction minoritaire avec la Pologne et l’Allemagne); en 2011, Incendies de Denis Villeneuve; et, en 2007, Water de Deepa Mehta. Trois films de Denys Arcand ont également été nommés : Le Déclin de l’empire américain en 1987, Jésus de Montréal en 1990 et Les Invasions barbares en 2004, le seul film canadien à avoir remporté la statuette dans cette catégorie.

Processus de sélection pour la catégorie du Meilleur film international
Téléfilm Canada coordonne et préside le comité de sélection pancanadien sans toutefois avoir le droit de vote. Ce dernier est composé d’une vingtaine de délégués qui représentent les principaux organismes gouvernementaux et les associations de l’industrie cinématographique nationale. Ce jury est responsable de choisir le film qui représentera le Canada auprès de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, qui n’accepte qu’un seul film par pays pour la catégorie du Meilleur film international. Le film soumis doit avoir été produit à l’extérieur des États-Unis dans une autre langue que l’anglais et avoir été à l’affiche pendant sept jours consécutifs dans son propre pays entre le 1er octobre 2018 et le 30 septembre 2019. Une courte liste de 10 films choisis parmi l’ensemble des films reçus sera révélée le 16 décembre 2019. Parmi ceux-ci, cinq titres seront officiellement mis en nomination le 13 janvier 2020.

Plus d’information sur les règlements de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences

À propos de Téléfilm Canada
Téléfilm est vouée à la réussite de l’industrie audiovisuelle canadienne sur les plans culturel, commercial et industriel. Par l’entremise de différents programmes de financement et de promotion, Téléfilm appuie des entreprises dynamiques et des créateurs de talent ici et à l’international. De plus, Téléfilm formule des recommandations auprès du ministère du Patrimoine canadien concernant la certification des coproductions audiovisuelles régies par des traités, et elle administre les programmes du Fonds des médias du Canada. Lancé en 2012, le Fonds des talents accepte des dons privés qui servent principalement à soutenir les talents émergents. Visitez telefilm.ca et suivez-nous sur Twitter à twitter.com/telefilm_canada et Facebook à facebook.com/telefilmcanada.

 

– 30 –

Renseignements pour les médias :

Claire Strunck
Conseillère, relations publiques – marché francophone
Téléfilm Canada
438 469-1299
claire.strunck@telefilm.ca

Brian Mullen
Conseiller, relations publiques – marché anglophone
Téléfilm Canada
647 475-4910
brian.mullen@telefilm.ca