Une majorité de Canadiens souhaite davantage de promotion pour le contenu canadien

Étude des habitudes de consommation de contenu audiovisuel et des attentes et perceptions du public canadien

 

Dans le cadre de la Journée du cinéma canadien, Téléfilm Canada partage une nouvelle étude sur les auditoires canadiens qui démontre qu’une grande majorité de Canadiens souhaite que le contenu canadien fasse l’objet de plus de promotion. Commandée par Téléfilm, l’étude a été menée par Léger.

« En regardant vers l’avenir, nous savons que le succès de l’industrie dépend de la facilité avec laquelle les Canadiens peuvent trouver du contenu produit ici, que ce soit à la maison ou dans un cinéma de leur quartier », a déclaré Christa Dickenson, directrice générale de Téléfilm Canada. « Voilà pourquoi Téléfilm a lancé la plateforme Plein la vue et conclu des partenariats novateurs avec Apple, CBC Gem, Crave et d’autres, grâce auxquels il est plus facile pour les Canadiens de trouver et de regarder leur propre contenu. C’est également la raison pour laquelle nous nous sommes associés à la campagne Découvrons-NOUS de MADE | NOUS qui vise à encourager les Canadiens à chercher plus de contenu et de créateurs de toutes les origines, cultures et communautés. Les Canadiens veulent se reconnaître davantage à l’écran. La bonne nouvelle, c’est que les créateurs d’ici sont dans une position unique pour répondre à leur demande. »

Faits saillants de l’étude

  • Lorsque les Canadiens choisissent du contenu à regarder, l’histoire l’emporte sur tous les autres critères de sélection.
  • En moyenne, le quart (24 %) du temps que les Canadiens passent à regarder du contenu à la maison est consacré à du contenu canadien/québécois.
  • Les trois quarts des Canadiens sont d’avis qu’il faut consacrer plus d’efforts à la promotion du contenu canadien/québécois au Canada comme à l’étranger. De même, près de sept Canadiens sur dix pensent que le contenu canadien/québécois ne fait pas l’objet d’une promotion suffisante.
  • Une majorité (56 %) est d’avis que le contenu canadien/québécois est facile à trouver. Une promotion accrue pourrait accroître la visibilité et donc faciliter l’accès à du contenu canadien/québécois.
  • Selon plus de trois Canadiens sur dix (31 %), il n’est pas facile d’avoir accès à du contenu canadien et québécois.
  • Parmi les Canadiens les plus susceptibles d’avoir de la difficulté à trouver du contenu canadien et québécois, il y a les résidents de l’Ontario, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique, les jeunes âgés de 18 à 34 ans et les Canadiens provenant de communautés racialisées.
  • Les Canadiens de communautés racialisées sont nettement plus susceptibles de penser que les groupes minoritaires devraient occuper plus de place à l’écran (60 % vs 49 %) et qu’ils ne sont pas représentés de façon adéquate dans le contenu canadien/québécois (45 % vs 34 %), et sont nettement moins susceptibles de penser que le contenu est créé pour des gens comme eux (40 % vs 47 %).
    • Les communautés racialisées représentent le groupe de la population qui regarde le moins de contenu audiovisuel canadien/québécois.

Méthodologie
Un sondage Web a été réalisé entre le 23 octobre et 6 novembre 2020 auprès de Canadiens âgés de 18 ans et plus, pouvant s’exprimer en français ou en anglais. Afin d’assurer une lecture de l’opinion de la population plus précise, un échantillon de près de 100 Canadiens âgés de 13 à 17 ans a également été sondé. Au total, ce sont 1 875 répondants qui ont complété la totalité du questionnaire.

À propos de Téléfilm Canada
Téléfilm est vouée à la réussite de l’industrie audiovisuelle canadienne sur les plans culturel, commercial et industriel. Par l’entremise de différents programmes de financement et de promotion, Téléfilm appuie des entreprises dynamiques et des créateurs de talent ici et à l’international. De plus, Téléfilm formule des recommandations auprès du ministère du Patrimoine canadien concernant la certification des coproductions audiovisuelles régies par des traités, et elle administre les programmes du Fonds des médias du Canada. Lancé en 2012, le Fonds des talents accepte des dons privés qui servent principalement à soutenir les talents émergents. Suivez-nous sur Twitter à twitter.com/telefilm_canada et Facebook à facebook.com/telefilmcanada.fr.

-30-

Personne-ressource pour les médias :

Andréane Leblanc
Conseillère, relations publiques – marché francophone
Téléfilm Canada
438 469-1204
andreane.leblanc@telefilm.ca