Téléfilm Canada publie les données sur le financement inaugural du volet destiné aux personnes racisées du Programme de développement

Maintenant que les contrats ont été signés pour tous les projets confirmés, Téléfilm Canada publie les données sur la ronde de financement inaugurale du volet destiné aux personnes racisées du Programme de développement.

Par l’intermédiaire de ce nouveau volet, 2,5 M$ ont été investis dans 143 projets présentés par 93 compagnies. Les compagnies pouvaient présenter jusqu’à deux projets et obtenir 18 000 $ pour chaque projet. Les fonds alloués au volet destiné aux personnes racisées du Programme de développement avaient d’abord été établis à 500 000 $ pour l’exercice financier.

« Le nombre élevé de projets soumis à ce nouveau volet démontre bien la nécessité de mettre en place un financement réservé aux communautés racisées », a déclaré Christa Dickenson, directrice générale de Téléfilm Canada. « Le soutien à l’étape du développement est la clé pour permettre aux projets de décoller. Par conséquent, un niveau de financement accru cette année permettra à de nombreux cinéastes racisés rendus à différentes étapes de leurs carrières de progresser dans le développement de leurs films. »

Afin de soutenir une industrie qui a dû se mettre sur pause en raison de la pandémie de COVID-19, Téléfilm a procédé à une réaffectation unique des fonds pour soutenir financièrement tous les projets admissibles soumis au Programme de développement. Le financement total alloué par le Programme de développement en 2020-2021 a atteint plus de 11,65 M$.

Le tableau ci-dessous présente une ventilation des données pour les postes de scénariste et de producteur. Pour les projets soumis au Programme de développement, il n’est pas obligatoire d’avoir un réalisateur attaché au projet. L’auto-identification est facultative.

 

En plus des données susmentionnées, des données ont été collectées pour d’autres catégories. Pour des raisons de confidentialité, en raison d’un taux de réponse inférieur à cinq, ces chiffres ne sont pas divulgués. La plupart de ces chiffres comportent des données intersectionnelles, comme indiqué ci-dessous :

  • Noir — Diversité de genres
  • Personne de couleur – Diversité de genres – dans la catégorie Scénariste
  • Personne de couleur – Femme – dans la catégorie Scénariste
  • Non précisé dans cette liste — Femme

« Une collecte de données continue est essentielle, car elle permet à Téléfilm de voir quels sont les secteurs qui nécessitent plus d’attention et de déterminer ce qu’elle peut faire pour améliorer le soutien et l’accès pour ces créateurs », a déclaré Kathleen Beaugé, coprésidente du Groupe de travail sur l’équité et la représentation. « Poursuivre la collecte de données permettra à Téléfilm de se faire une idée plus précise des besoins des créateurs actuels et futurs de l’industrie cinématographique. »

Ce sont là les dernières étapes vers une méthode de collecte de données plus détaillée qui est développée en consultation avec l’industrie et qui devrait être mise en œuvre au cours de l’exercice 2021-2022.

Les projets soumis au volet destiné aux personnes racisées du Programme de développement devaient au départ être évalués par un comité consultatif externe comptant une représentation de personnes racisées. Cette pratique sera réinstaurée pour les prochaines périodes de dépôt des demandes.

Les compagnies admissibles peuvent soumettre leur demande à l’un ou l’autre des volets du Programme de développement auxquels ils sont admissibles.

À propos de Téléfilm Canada
Téléfilm est vouée à la réussite de l’industrie audiovisuelle canadienne sur les plans culturel, commercial et industriel. Par l’entremise de différents programmes de financement et de promotion, Téléfilm appuie des entreprises dynamiques et des créateurs de talent ici et à l’international. De plus, Téléfilm formule des recommandations auprès du ministère du Patrimoine canadien concernant la certification des coproductions audiovisuelles régies par des traités, et elle administre les programmes du Fonds des médias du Canada. Lancé en 2012, le Fonds des talents accepte des dons privés qui servent principalement à soutenir les talents émergents. Suivez-nous sur Twitter à twitter.com/telefilm_canada et Facebook à facebook.com/telefilmcanada.fr.

 

-30-

Personne-ressource pour les médias :

Andréane Leblanc
Conseillère, relations publiques – marché francophone
Téléfilm Canada
438 469-1204
andreane.leblanc@telefilm.ca